Alertes

Le signal d’alerte aux populations

Notre commune est exposée à des risques naturels et technologiques ; risques inondation, mouvement de terrain, de coup de vent, accidents industriels.

En cas de risques majeurs, vous serrez informé par un signal sonore et des informations radio et télévisuelles.

Pour les risques naturels vous serrez informé par la radio et la télévision et vous pouvez consulter Météo-France

http://www.meteofrance.com/previsions-meteo-france/fontenay-saint-pere/78440

Une alerte est la diffusion d’un signal sonore et de messages qui annoncent qu’un danger est imminent. Elle permet à chacun de prendre des mesures de protection adaptées.

õEn cas d'alerte

Le signal national d’alerte

Ouï

Le signal national d’alerte est un signal spécifique émis par une sirène. Il ne renseigne pas sur la nature du danger, car le même signal est émis dans toutes les situations d’urgence 

Pour donner l’alerte, une sirène émet un signal :

 Prolongé ;

 Modulé, montant et descendant ;

 De trois séquences séparées par un intervalle de cinq secondes.

Chaque séquence est composée d’un signal modulé de 61 secondes, qui s’atténue ensuite pendant 40 s.

Ce signal peut être schématisé ainsi :

Schéma

La fin de l’alerte est également annoncée par une sirène émettant un signal continu de 30 secondes.

 

Télécharger / écouter

 

Signal d’essai

 

Chaque premier mercredi du mois, à midi, un signal d’essai est émis. Ce signal d’essai a les mêmes caractéristiques que le signal d’alerte, mais il dure seulement un cycle de une minute et 41 secondes, au lieu de trois.

 

Si ce mercredi tombe un jour férié, l’essai peut être reporté

 

Messages d’alerte

 

En complément des sirènes, des messages d’alerte peuvent être diffusés par les panneaux lumineux qui se trouvent dans les lieux publics et sur les infrastructures de transport, en particulier les gares, métro, aéroports, panneaux d’autoroute... Des messages d’alerte peuvent également être diffusés par la radio et la télévision.

 

Avant l’alerte

 

Achetez des piles pour alimenter un poste de radio. En cas de coupure d’électricité pendant une alerte, cela vous permettra d’écouter les instructions qui seront diffusées par radio.

Radio

 

Consignes officielles à observer en cas d’alerte

 

Il existe un certain nombre de consignes générales de bonne conduite à suivre en cas d’accident.

 

Dès le retentissement du signal national d’alerte, il convient :

 

 de se confiner dans un local clos, de préférence sans fenêtre, en calfeutrant soigneusement les ouvertures, y compris les aérations, après avoir arrêté ventilation et climatisation, et réduit le chauffage. En effet, le confinement est le premier réflexe à avoir, car le plus efficace dans la majorité des cas. Même si l’isolation n’est pas parfaite (par exemple fenêtres brisées), cette mesure permet de limiter les effets d’une catastrophe. En cas d’explosion ou de nuage toxique, et en attendant les consignes données par les autorités, le confinement doit se faire de préférence dans des locaux situés en sous-sol ou le plus possible au centre des bâtiments ;

 

 ne pas fumer, éviter toute flamme ou étincelle, fermer le gaz ;

 

 laisser les enfants à l’école, les professeurs veilleront sur eux ;

Bonhomme Radio

 D’écouter la radio ou la télévision (Radio France : France Inter, France Bleu ; Réseau France outre-mer ; France 3) où seront données les premières informations sur la nature du risque et les premières consignes à appliquer. C’est le préfet du département où se produit l’accident qui compose le message radiophonique d’alerte transmis en radio. Le ministre de l’Intérieur (ou son représentant) a la possibilité d’intervenir directement sur les ondes à partir d’un studio situé à la direction de la sécurité civile à Paris ;

 

 Ne pas téléphoner, sauf urgence vitale, ni par le réseau fixe ni par le réseau mobile afin de ne pas encombrer le réseau qui doit rester libre pour les secours ;

 

 De ne sortir qu’en fin d’alerte ou sur ordre d’évacuation décidé par le responsable des secours. Cet ordre est diffusé par radio et télévision.

 

õEn cas d’ordre d’évacuation

 

L’annonce de l’évacuation sera faite par radio :

 

       Se munir de ses papiers d’identité personnels, livret de famille ;

 

        prendre les médicaments indispensables pour les traitements en cours, et une bouteille d’eau pour les prendre ;

 

        couper l’eau, le gaz, l’électricité, se conformer aux consignes qui vous sont transmises.

 

õEn cas d’inondation

 

 A la maison :

 

  • couper le gaz et l’électricité ;
  • monter les objets utiles ;
  • monter à l’étage.

 

 A l’extérieur : ne pas tenter de traverser un courant d’eau qui atteint vos genoux.

 

õEn cas de tempête

 

Anticipez l’arrivée d’une tempête

 

Si vous ne pouvez rien contre la survenue d’une tempête, vous pouvez en limiter l’impact sur vos biens et vos proches.

 

Pour cela, écoutez attentivement les annonces officielles.

 

En effet, la tempête est annoncée à l’avance dans les bulletins d’alerte météorologiques. Ainsi la population et les pouvoirs publics sont informés de l’approche de phénomènes météorologiques dangereux. Familiarisez-vous avec ces informations !

 

Réduisez les risques

 

Vous pouvez agir de façon à réduire les risques pour vous et votre habitation. Par exemple, pensez à couper régulièrement les branches mortes des arbres et abattez les arbres morts.

 

Que faire en cas de tempête ?

 

Dès l’alerte, prenez certaines précautions pour vous protéger au mieux.

 

  • Écoutez les informations radio et télé et prenez régulièrement connaissance des derniers bulletins météorologiques.
  • Consolidez votre habitation, vérifiez portes et fenêtres.
  • Le cas échéant, vérifiez et consolidez la toiture.
  • Ne laissez rien dehors, rentrez à l’intérieur tous les objets susceptibles d’être emportés qui deviennent des projectiles dangereux.
  • Faites une réserve d’eau potable et de nourriture.
  • Préparez votre Kit de catastrophe naturelle.

 

Votre kit doit au minimum contenir :

 

  • une radio et 1 lampe flash (de préférence à manivelle),
  • des bougies de survie,
  • un sifflet,
  • des allumettes étanches,
  • un couteau suisse,
  • une banderole SOS,
  • des bâtons lumineux,
  • un cutter,
  • un briquet,
  • un sachet hermétique pour conserver des documents,
  • des gants de manutention,
  • un sac poubelle,
  • une couverture de survie,
  • un conteneur de 5 ou 8 litres,
  • une gourde d’1 litre,
  • un bloc note et 1 stylo,
  • des cachets de purification de l’eau,
  • des couverts,
  • de la nourriture conditionnée,
  • des mouchoirs en papier,
  • des kits hygiène.

 

  • Prévoyez des moyens d’éclairage de secours (lampes électriques ou bougies, ainsi que des piles de rechange pour votre poste de radio).
  • Mettez vos documents, objets de valeurs et des vêtements dans des sacs étanches.
  • Enfermez les animaux domestiques.
  • Si vous devez évacuer, conformez-vous aux consignes des autorités.

 

Pendant la tempête, respectez des mesures de sécurité indispensables.

 

  • Restez chez vous dans la mesure du possible et respectez les consignes de sécurité des autorités.
  • Limitez vos déplacements.
  • Le cas échéant, signalez votre départ et votre destination à vos proches.

 

Dans tous les cas la commission d'urgence est la pour vous accompagner vous pouvez nous contacter au :

 

- Gilles JAGOURY 06 08 91 59 88